programme Ecrire pour le Clown 2020

Intitulé du stage: ECRIRE POUR LE CLOWN

Durée : 49 heures

Public visé : professionnels du spectacle.

Prérequis : Connaître quelques caractéristiques de son clown et avoir le désir d’écrire ou de créer une forme pour son clown.

Compétences : Concentration, écoute, réactivité, engagement, créativité.

Aptitude: Le travail est exigeant émotionnellement et physiquement. Une bonne condition physique est indispensable.

Accessiblité : La nature des activités ne permet pas l’accès aux personnes souffrant d’un certain type de handicap. Pour plus de renseignements, merci de nous contacter. Si nécessaire, afin de vous orienter, nous nous rapprocherons des services adaptés  (Cap Emploi, Agefiph).

Délai d’accès : stage ayant lieu une fois par an (contact theatredufaune@free.fr)

Méthode mobilisée : travail réalisé sous forme d’atelier pratique

Suivi et Evaluation : Feuille d’émargement signée chaque demie-journée / entretien en milieu et fin de formation avec le formateur ; bilan et évaluation des acquis. Un formulaire d’évaluation est à remplir. Une enquête à froid est envoyée un mois après la session.

Moyens pédagogiques, techniques et d’encadrement: La formation sera dirigée par Fred Robbe (clown, acteur, metteur-en-scène, responsable pédagogique)

Modalités d’inscription : Lettre de motivation, cv et photo. Entretien téléphonique dès réception des documents.

Lieu du stage : L’embrasure, 35 avenue Faidherbe à Montreuil

Accès : voir https://www.bing.com/maps?q=embrasure+35+avenue+faidherbe+93100+montreuil&go=Rechercher&qs=ds&form=QBRE

Hébergement, repas : Non prévu (Une liste d’hôtels et de points de restaurations dans les environs vous seront fournis)

Pour les repas, l’embrasure met à disposition : Un coin cuisine autogéré, un réfrigérateur, un four micro-ondes, plaques chauffantes, cafetière, bouilloire électrique ainsi que tous les couverts nécessaires au repas.

Objectif du stage : Pratiquer le jeu clownesque à travers l’écriture

Objectifs pédagogiques : Travailler sur son propre matériau / Refaire une improvisation / Ecrire un numéro clownesque.

Objectifs opérationnels :

-Clarifier l’imaginaire de son clown afin de pouvoir écrire pour lui, en conscience de ce qu’il est.

-Travailler sur son propre matériau mais aussi sur le matériau de l’autre.

-Découvrir et pratiquer quelques unes des nombreuses manières d’appréhender l’écriture clownesque : 

écriture du texte et du sous-texte / écriture gestuelle / écriture scénographique / écriture des rapports / écriture des émotions / écriture des enjeux / écriture des obstacles / écriture de l’objectif et du super-objectif.

-Refaire une improvisation en retrouvant la spontanéité de la première fois.

-Faire la distinction entre les objectifs de l’auteur et l’objectif du clown.

-Acquérir des bases, des références, des outils pour écrire des numéros, des morceaux, des pièces, des spectacles

En pratique:

-Ecrire au plateau à partir d’improvisations sur des structures de jeu ou sur des archétypes pour aller chercher de la matière (improvisations en solo, duo et trio).

-Appropriation et maniement de l’objet, vecteur concret de l’imaginaire du clown.

-Passer du plateau à la table et comment chaque passage se nourrit de l’autre.

-Construire une situation au travers d’ un crescendo allant de gag en gag jusqu’au climax.

-Improviser, refaire, réimproviser, refaire à nouveau.

-Visionnage de vidéos, extraits de spectacles qui mettent en exergue les différentes écritures.

-Jouer ce que les autres ont écrit pour nous.

-Ecrire à table et puis jouer ce que l’on a écrit.

 Programme :

Y-a-t-il une écriture spécifique au clown? Comment s’articule le va-et-vient entre l’écriture à table et le travail au plateau? Les règles qui régissent l’écriture dramatique traditionnelle sont-elles les mêmes pour l’écriture d’un spectacle de clown? Quelle est la place de l’émotionnel dans la structuration du récit? Peut-on parler d’écriture quand il s’agit de structurer le corps, l’espace et le temps? Comment reproduire ce que l’on a joué et que cela soit chaque fois une découverte? Y a t il une place pour l’improvisation dans le déroulé d’un morceau clownesque? Si oui, de quelle liberté parlons-nous? De la liberté d’improviser avec le public D’étirer la situation si le contexte y est favorable? Et, alors, qu’en est-il du tracé originel? Pourquoi est il nécessaire de bien différencier les objectifs du clown et ceux de l’auteur ? Y a t il, dans ce cheminement vers l’écriture clownesque, un chemin personnel et singulier à découvrir pour chaque auteur-clown ? Nous tenterons de répondre à ces questions en nous confrontant au va et vient entre le plateau et l’écriture à table, dans un mouvement de création constant. Dans une bienveillance nourrie par quinze années de pédagogie, mon expérience de clown, d’auteur et de metteur en scène, je tenterais de vous transmettre les outils qui vous permettront d’entamer ou de parfaire l’écriture d’une création.

Le dernier jour du stage, vous serez invités à présenter votre travail en chantier devant un public averti. J’en profiterais pour continuer à interroger certains aspects de l’écriture en direct afin de rendre le public partie prenante dans l’élaboration de votre travail en cours.

A la fin du stage, les auteurs-clown auront gagné en autonomie et seront plus à mêmes de pouvoir continuer leur travail d’écriture par eux-mêmes.

Inscriptions : theatredufaune@free.fr / www.theatredufaune.com 

Théâtre du Faune         
Association loi 1901 - Siret 42500209400026 - APE 900 1Z
Siège social : 12 Rue Auguste Dorchain, 59400 CAMBRAI
organisme de formation n° 31.62.01813.62